quelque chose sous la loupe

Méthode de traitement du sang de cordon

En tant que l’une des plus grandes banques de sang de cordon familial au monde, Future Health Biobank a testé de nombreuses technologies de pointe de traitement du sang de cordon au cours des 19 dernières années.

Alors que plus de 100 000 familles nous confient leurs échantillons de cellules souches, nous pensons qu’il est important que vous compreniez le processus suivi par chaque échantillon de sang de cordon pour une cryoconservation et un stockage réussis. Tout dépend de notre méthode de traitement approuvée par l’industrie pour garantir que chaque échantillon atteint le nombre de cellules le plus élevé possible.

Nous expliquons ici la méthode de traitement de chaque échantillon de sang de cordon chez Future Health Biobank et comment il prépare votre échantillon pour le stockage.

Que contient mon échantillon de sang de cordon?

Grâce à la méthode de traitement de haute qualité de Future Health, même un petit volume de sang peuvent être traitées. L’échantillon est prélevé par un professionnel de la santé après la naissance et placé dans le kit (même en cas de clampage tardif du cordon). Cet échantillon contient:

Globules rouges

Composition: 40 à 45%

Valeur: Aucune valeur; ne contribue pas à la population de cellules souches

Couche leuco-plaquettaire

Composition: 5 à 10%

Valeur: valeur élevée; contient une population clé de cellules souches utilisée pour le traitement

Plasma

Composition: 50 - 55%

Valeur: valeur limitée; ne contribue pas à la population de cellules souches

Comme vous pouvez le voir, seulement 5 à 10% de l’échantillon sanguin total collecté est de quelque valeur. C’est là que notre méthode de traitement du sang de cordon entre en jeu pour obtenir le meilleur rendement en cellules souches.

Traitement du sang de cordon à volume réduit

La principale méthode de traitement du sang de cordon approuvée par l’industrie et utilisée par Future Health Biobank est le traitement à volume réduit. Nous appliquons cette méthode à chaque échantillon de sang de cordon pour passer par notre laboratoire pour une sécurité maximale des échantillons.

En termes simples, le processus à volume réduit implique de réduire la taille de l’échantillon en éliminant les déchets nocifs (environ 90% de l’échantillon), puis en isolant et en protégeant les précieuses cellules souches stockées. Ne soyez pas confus si vous entendez parler de Sepax, MacoPress ou AXP, ce sont simplement des types de machines qui effectuent tous le processus de réduction du volume.

Il existe actuellement deux méthodes acceptées pour réduire le volume d’un échantillon de sang de cordon, à savoir:

Réduction du volume par centrigugation – la méthode la plus populaire. Il utilise la gravité à l’intérieur d’un cytomètre en flux pour séparer les cellules sanguines du cordon par ultracentrifugation.

Réduction du volume sédimentaire – utilisation de produits chimiques pour séparer les déchets potentiellement toxiques d’un échantillon

Pourquoi retirer les déchets de sang de cordon?

Les «déchets» désignent les globules rouges dans un échantillon de sang de cordon. Ils ne supportent pas bien le stockage et peuvent se rompre en libérant une toxine dans l’échantillon. Cela peut tuer des cellules souches précieuses, ce qui signifie une perte de cellules plus élevée et être toxique pour le receveur[1].

1. Évitez les effets secondaires nocifs, voire mortels

Les globules rouges ont été associés à des effets secondaires nocifs ou mortels si un trop grand nombre d’entre eux sont utilisés dans le traitement[2]. Pour cette raison, la méthode de traitement à volume réduit est appliquée pour éliminer tous les globules rouges avant que l’échantillon de sang de cordon ne soit cryoconservé et stocké.

2. Stockage plus sûr

Il a également été démontré que la réduction du volume offre une meilleure protection cellulaire pendant le stockage, ce qui se traduit par un nombre de cellules éventuel plus élevé et davantage d’opportunités de traitement pour la famille.

3. Conditions de congélation optimales

Plus le volume est petit, plus l’échantillon gèlera uniformément. Ceci est essentiel pour minimiser la mort cellulaire pendant la congélation ainsi que la décongélation si l’échantillon était nécessaire pour la transfusion.

4. Moins de cryoprotecteur est requis

Un cryoprotecteur est ajouté à chaque échantillon, quelle que soit la méthode de traitement, pour stabiliser et protéger l’échantillon pendant qu’il est congelé à -180 ° C. Malheureusement, le cryoprotecteur est toxique pour les receveurs de greffe et en grandes quantités. Cependant, beaucoup moins de cryoconservateurs sont nécessaires pour le stockage d’un échantillon de sang de cordon à volume réduit car il contient le plus petit nombre possible de produits chimiques.

Traitement du sang total

Bien que le sang total soit techniquement une méthode de traitement alternative, il est utilisé de manière minimale et est généralement considéré comme obsolète. Le traitement du sang total signifie que l’échantillon est simplement préparé pour le stockage, aucun déchet nocif n’est retiré et l’échantillon est généralement stocké dans un grand sac.

Bien que le stockage du sang de cordon à l’aide de cette méthode soit moins cher en raison d’un manque de traitement, les déchets restants pourraient nuire à la qualité du nombre de cellules souches. Très peu d’entreprises dans le monde fournissent ce service, car la réduction du volume est la méthode supérieure.

Que disent les experts?

Ne vous contentez pas de nous croire sur parole! Vous trouverez ci-dessous quelques extraits d’organisations indépendantes sur le traitement du sang de cordon.

L’unité de sang de cordon est traitée en éliminant les globules rouges et le plasma. Cela réduit le volume de l’unité de sang de cordon à 20 ml, nous laissant avec toutes les cellules souches sanguines vitales nécessaires à la transplantation. Un cryoconservateur (DMSO) est ajouté pour protéger les cellules souches sanguines pendant leur congélation. L’unité de sang de cordon est ensuite congelée et stockée dans des conteneurs d’azote liquide spécialement conçus pour les unités de sang de cordon.

NHS Public Bank (Ref link: https://www.nhsbt.nhs.uk/cord-blood-bank/how-is-it-used/)

Aujourd’hui, la plupart des banques de sang de cordon, à la fois publiques et privées, traitent le sang de cordon pour éliminer à la fois le plasma et les globules rouges, et cryoconserver la« couche leucocytaire »qui contient à la fois les globules blancs et les cellules souches. De nombreux médecins considèrent qu’il est important d’éliminer les globules rouges avant de conserver les cellules souches du sang de cordon, et nous avons une fiche d’information sur l’épuisement des globules rouges. La raison pour laquelle les globules rouges sont éliminés est qu’ils ont tendance à éclater pendant la congélation, ce qui libère du fer de l’hémoglobine qui peut être toxique. L’alternative à l’élimination des globules rouges avant la congélation consiste à laver toutes les cellules cassées de l’unité de sang de cordon lors de la décongélation.

Guide des parents sur le sang de cordon (Ref link: https://parentsguidecordblood.org/sites/default/files/uploaded-files/rbc-depletion-factsheet.pdf)

En résumé, étant donné les problèmes de manipulation des unités de sang de cordon qui contiennent des globules rouges, à la fois en laboratoire et en milieu de soins aux patients, la norme actuelle de l’industrie est que la plupart des banques de sang de cordon effectuent une déplétion partielle des globules rouges et une élimination du plasma avant la cryoconservation. . De plus, les banques publiques de sang de cordon qui ont été agréées par la FDA utilisent toutes un système pour épuiser les globules rouges et le plasma.

Andromachi Scaradavou, directeur médical du National Cord Blood Program du New York Blood Center

  • Est-ce que cela a été utile?
  • OuiNon